Le feu et ses conséquences

Connaissance que les stagiaires doivent acquérir lors de leur formation d’agent de sécurité incendie et d’assistance à personne SSIAP 1

Le feu

Combustion : réaction chimique qui produit de la chaleur, qui se produit en phase gazeuse entre un corps combustible et un corps comburant en présence d’une énergie d’activation.
Incendie : phénomène de combustion non maîtrisé dans le temps et dans l’espace.

Le triangle du feu:
Le combustible, le comburant et l’énergie d’activation

La présence des trois éléments est nécessaire à la combustion.
La suppression de l’un des trois éléments entraîne L’extinction.
Le combustible :
c’est une substance qui brûle en donnant une énergie calorifique (essence, bois, papier …).
Le comburant :
c’est une substance contenant de l’oxygène (02) capable d’entretenir une combustion (air).
L’énergie d’activation :
C’est le minimum d’énergie requise pour que les particules des deux réactifs réagissent au moment de la collision (ex: la friction d’une allumette produit de la chaleur).

Les combustibles se présentent sous la forme solide, liquide ou gazeuse.
Chaque combustible est caractérisé par son pouvoir calorifique (la quantité de chaleur disponible par la combustion d’un kg de combustible).
Selon son état, un combustible pourra être éteint de façon différente.

Les feux de classe A.
Ils correspondent à des feux de combustibles solides : charbon, bois, carton, papier, tissus, certains plastiques, matières organiques.
Tous ces combustibles ont la particularité de produire des braises puis des cendres. Ce sont des feux couvants.

Les feux de classe B.
Ils correspondent à des feux de combustibles liquides ; essence, white-spirit, kérosène, pétrole, fuel, éther, acétone, dissolvants, dégraissants, alcools. A cette liste, on ajoute les produits liquéfiables : graisse, beurre, cirage, encaustique, sucre, caoutchouc, certains plastiques.

Les feux de classe C.
Ils correspondent à des feux de combustibles gazeux ; gaz de ville, butane, propane, méthane, acétylène.

Les feux de classe D.
Ils correspondent à des feux de métaux : magnésium, aluminium, sodium, potassium, baryum, lithium.

Les causes d’incendie

Les causes sont d’origine humaine, naturelle et mécaniques
causes humaines :
Négligence (mégot de cigarette) ;
Malveillance ;
Accidentelle.

Les causes naturelles:
Foudre ;
Fermentation ;
Soleil.

Les causes mécaniques:
Frottement;
Choque.

La fumée et ses dangers

Les fumées sont le résultat d’une combustion incomplète ; celles-ci sont formées de fines particules qui provoquent leur opacité.

Les fumées sont composées par trois états de la matière :
Solide (particules imbrûlées),
Liquide (vapeur d’eau),
Gazeux (gaz de combustion, CO, CO2, …).

La fumée se déplace dans les locaux à une vitesse de 1 m/seconde, et véhiculer une chaleur donc propager l’incendie.

La fumée étant composée de différents gaz comme le monoxyde de carbone (CO), le gaz carbonique (CO2), l’acide chlorhydrique (HCI), les oxydes de soufre et d’azote
l’asphyxie est la première cause de décès lors d’un incendie.

LA propagation du feu

Le rayonnement:
Tout corps chauffé émet de l’énergie sous forme d’ondes électromagnétiques.
La conduction:
C’est le mode de transmission de la chaleur dans la masse du matériau (barre de fer) ;
La convection:
C’est le transport de la chaleur par l’intermédiaire des fumées.
La projection:
C’est la projection de débris enflammés

pour en savoir plus